-Il a mis le feu-

DSC04363


Devinez où on a traîné mercredi soir, Marichéri et moi?
Et oui, au concert de Johnnyyyyyyyy!!!!!!!

Bein voilà, ça devait pas louper, je vois votre regard moqueur genre “ha c’est une comme ça, bon, vé aller faire un tour juste ailleurs qu’ici où c’est du ronny qui se cache derrière ce pseudo de mère dynamique/épatante/entreprenante” (oui, j’aime aussi me jeter des fleurs des fois, le star system certainement)

Mheuuuuuuu nonnnnnnnnnnnnn!!!!!!!!!!!!!

Je connais même pas ses chansons moi à “johnnyhallidayyyyy” mais bon, en décembre j’ai trouvé l’idée charmante d’offrir à Marichéri deux places pour la dernière tournée de la star tout en lui promettant que la seconde était pour moi!
Pari tenu - Pari réussi!

Comment vous dire? Allé, sans filet : j’aime pas les concerts, Johnny il me fait juste rire, on dirait un homme bionique en plastique qui a les jambes toujours arquées et même que je me demande comment il marche dans la rue en vrai!

C’est dit!

Mais voilà, la date, c’était hier!

J’ai pas sorti mon jeans en cuir ni mes tiags à flammes, pas fait de tatoo pour l’occasion ni “limewarisé” du “johnny pour les nuls” en quatrième vitesse. (pour les modeuses, j’ai enfilé un ptit jeans tout parfait, un T-shirt Zadig avec ELVIS écrit dessus - houuuuuu la provoc’-, mes boots genre farwest de la ville que j’aime à la folie et mon petit perf’ noir qui-va-avec-tout)
J’ai fait comme l’idole, je me suis jetée au feu, en pâture à la horde de fans bien plus conditionnés que moi.

Comme mentionné plus haut, j’aime pas les concerts, la foule, la transpi’ des gens....C’est moche hein, mais c’est comme ça.
J’ai pris sur moi et j’ai poussé la porte de Forest National, même pas peur.
Mince quoi, ça fait plus grand que pour Chantal Goya!

Normal, lisez ce qui suit, vous comprendrez.
Je vous le fait genre “c’est du live rien que pour vous”

-Excusez-moi Monsieur, savez-vous avec ces billets où nous pouvons nous installer?
-Quoi, là à 20h vous pensez trouver une place assise? La blague! (le gars se bidonne discrétos, je crois bien qu’il se moque là)
-Ha y’en a plus (air un peu “pas habituée”)
-Bein nan, faut aller dans la fosse! (genre je lâche un truc énoooooooorme mais c’est normal, ça fait pas maaaaaaal)
-Dans quoi? (genre “la fille qu’a peur pour du vrai”)
-Là en bas! (il me pointe un endroit, comme dans Benhur, juste avant que le sang ne gicle)
-Heu, pour tout vous dire, c’est mon premier vrai concert (rhoooo la honteuuuuu!), alors je voulais savoir, c’est pas trop dangereux, les gens dans la fosse, ils vont pas trop s’énerver quand JOJO va allumer le feu?
-Hé ma ptite dame (il se marre encore en fait) c’est -Johnnyhallidèèèèèè- que vous allez voir hein, pas -assidissi- (véridique, j'ai rien transformé, il m'a vraiment dit ça!)....L’homme part, sans oublier de me lancer, à la dérobade, un ptit regard “doukèlsorselllà”

-Fin de la retransmission Live-

Donc, après avoir jaugé “LA FOSSE
” (à prononcer comme la voix off de Rocky), j’ai proposé à Marichéri de quant même chercher une petite place assise quelque part, que vraiment la fosse “oui d’accord mais nan merci”!!!

On a cherché, cherché.....cherché......cheeeeeeeerché......Et rien trouvé!

Alors on s’est mis sur des petites marches et là, le bol de la débutante, 3 minutes après, un gars est venu me dire “la loge VIP n’est pas complète, si ça vous dit”

HOURRRRRAAAAAAAAAAAA

Et là, assise aux premières loges (sans aucun jeu de mots, pas le genre de la maison) on a vu -et entendu- Johnny arriver!

Comment vous décrire la suite....

DSC04349

Mes idées préconçues depuis plus de 30 ans on tenu bon....1 minutes 24 à peu près, sans chrono.

J’ai vu un homme d’un certain âge (mais ouiiiiii papa, Johnny est jeune à fond!) assurer un spectacle de dingue, dans une chaleur de folie, avec une organisation ultra calibrée.
J’ai vu un Monsieur qui ne faisait pas semblant, qui maîtrisait son art et qui se donnait vraiment comme si ce soir-là était “The” dernier soir.

Plus de deux heures sur scène, à enchaîner chanson sur chanson, parfois son visage témoignait de la difficulté de la tâche, faut vraiment être un sur-homme pour tenir un show pareil!

Et pendant ce temps là, j’ai vu aussi :

-Marichéri “Mourir d’amour enchainééééééé-hééééééé” avec ses poings en l’air, comme les autres

-Des gens pas du tout Johnny dans la dégaine (plus genre Monsieur et Madame tout le monde) se lâcher d’un coup d’un seul, chanter, crier, se dandiner.

-Maricheri appeler une certaine Gabrielle, que je connais pas, c’est qui celle-là?

-Des mains se lever à l’unisson, comme des codes qui avaient bien circulé (sauf chez moi, rien entendu), des yeux briller et des bouches scander JHO-NNY avec un bonheur inouï!

Alors je dis chapeau, bravo!

Ce gars là traverse vraiment les générations, les bandes d’ados aussi étaient là, les mêmes que ceux qui vont voir les BB Brunes ou autres groupes de rock actuels.
Ce gars arrive à communiquer avec son public avec une simplicité qui ne peut que toucher, avec une sincérité qui donne envie de l’apprécier, qu’on aime ou pas ce qu’il chante.

Par contre, l’idole ne fait pas que chanter, elle parle aussi et là......Je coince...Pas que je ne partage pas l’avis de Johnny, du tout, juste que je comprend pas ce qu’il dit.
Rien, je comprend rien....Gné!
J’ai tenté, j’ai demandé à Marichéri, j’ai osé lâcher un faible “heu kesskildi?”

Marichéri m’a répondu (avec un ton au troisième degré quant même) : “Bein quoi, tu sais pas parler le Johnny toi?”

Bein heu nan...

Mini quizz :

-rhaaaaaa keujeuuuuuuuteuuuuuuumeuuuuuuuuuu

quanton’nafééééééélamuuuuuuuuuurrrrrrrrrrr

kwaaaaaamaguuuuuuuuuulllllllllllll

Et j’en passe et des meilleures...

Mais finalement, les mots sont-ils si important? L’émotion passe bien, même si on comprend rien et pour comprendre qu’il veut “tomber sur son corps comme un cheval mort” c’est parfois mieux de rester dans le flou!

J’ai donc passé un moment unique, eu l’impression d’en faire partie, j’ai regardé, j’ai observé cette foule en délire mais pleine de respect (parfois trop aussi hein, faut le dire, des grands gars chialer quand Johnny chante son grand final “Et maintenant” de Bécaud, ça fait un peu bizarre!).

Après une heure trente de show à l’américanos, Johnny est venu sur une seconde scène plus intimiste façon Unplugged, grâce à une passerelle sortie de nulle part et là, à 5 mètres de nous (je remercie encore ma chance de la débutante) il a balancé des vieux trucs façon “Elvis est parmi nous” et je dois dire que j’ai un peu remué du popotin! Sisi!

DSC04394


Mais Fallait le voir arriver dans le  noir, juste éclairé d’un flash, les gens sous lui lever les bras aux cieux et l’homme de leur rendre des signes de mains condescendants. J’ai dit à Marichéri “dit, là on dirait un peu Jésus hein le Jojo” et Marichéri de me répondre “Tssss, c’est pas Jésus, Johnny c’est Dieu”      AMEN!

Un peu irrécupérable quant même Marichéri!

DSC04407



Voilà, mercredi soir j’y étais et je l’écris comme je le pense, Mercredi, j’ai vu une légende, Joyeux Noël!

DSC04409

DSC04414

Allé, parce que vous m'avez bien lu jusqu'au bout et que donc Johnny en concert, vous admettrez que c'est pas si pire, voilà un ptit bout du show, c'est quant même bien marrant à voir!

(Attention, regardez la vidéo jusqu'au bout, petit passage Bonus bien rigolo vers la fin! Il est bien bien dedans quant même mon Marichéri rocker & Roller)